Brooklyn: so cliché…

Bon alors déjà, je tiens à m’excuser auprès de mon important lectorat (10 pers/jours: t’inquiète la famille!) pour l’absence prolongée de post ces 2 dernières semaines. Point de réelle excuse pour ce manque de communication: du coup je ne m’en excuserais point également (et tant pis pour les 10 inconscients qui me visitent régulièrement)

Trêve de bavardage et déclenchement des hostilités. On commence donc la semaine par une série de clichés signés Carlito Brigante, de son vrai patronyme franchouillard Stéphane Missier. Et notre Carlito, errant dans l’immensité urbaine  de NY a décidé de rendre hommage à l’un de ses quartiers les plus pittoresques: Brooklyn (nigga what?!).

Alors oui je sais ce que vous allez me dire (ou pas d’ailleurs): “Bouuuu! mais c’est tellement clichés ce genre de photos urbaines qui mettent des ptits noirs en scène! Et puis rebouuu! Parce que c’est une manière de sublimer la misère!”

Et en fait, nan: c’est juste beau, esthétique, parfois même touchant et ça nous rappelle toute la richesse de ce quartier (des States en général, nigga what?!). Et on se souvient de ceux qui en firent la gloire: ce que l’on a aimé, que l’on aime et qu’on aimera toujours (double nigga what?!)

Hey Carlito, à quand des clichés de la Courneuve ou de Sarcelles (Si si!)

Plus de clichés chez Fubiz, qu’on remercie au passage (nigga wh..heu, en fait non…)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s