Todor et Petru : à sang à l’heure

Une bien belle vidz trouvée chez Geoffrey qui vous en dira plus sur le pourquoi du comment. Pour ma part, je vous laisse apprécier le délire bariolé que se tapent nos atypiques protagonistes. Entre guimauve organique, gerbes arc-en-ciel et road tripes explosif, un voyage furtif dans le subconscient artistique de gentils paumés sur fond de raw hip hop. Ca chill frais!

Vodpod videos no longer available.

 

HIFANA – Made in Japan, forcément

J’ai bien fait de refouiller mes vieux diggin hier soir. Car je suis (re)tombé sur une petite tuerie visuelle et sonore qui mérite amplement sa place sur ce modeste espace d’expression libre.

Donc, le brief est le suivant : mettre en scène l’excentricité musicale de Hifana, un groupe de breakbeat japonais. Apparemment les bougres s’amusent à composer des morceaux avec tous ce qui leur tombe sous la main (via Ufunk). Musicalement, c’est très intéressant mais là où ca devient taré c’est qu’en plus, leur clips sont à la hauteur de leur foutoir bpm. Ca nous donne donc, du son de malade servi pas des vidz de malades. La sensation est comparable au goût d’un sushi truffé d’ecsta : psycho Tokyo!

The beat of New York

Parce que NYC est ce train à grande vitesse qui ne marque jamais l’arrêt en gare, voici une belle vidéo qui invite à suivre le rythme new yorkais le temps de quelques secondes.

Vodpod videos no longer available.

Via

 

Annnnnnnnd, CUT!

Trouvé chez l’excellent koikoikoi, un petit aperçu de ce qui se fait de plus original en matière de découpe artistique. Des supports atypiques, un coup de ciseau créatif et pointilleux et un résultat à vous couper la teub en 6!

C’est l’automne alors tombent les feuilles! Sauf qu’en Chine, on donne une seconde vie à ces vestiges organiques d’un été desséché :

Et puis si vous vous êtes toujours demandé ce que faisez les gens au bout du rouleau, un petit indice avec le travail d’orfèvre d’Anastassia Elias : quand on se fait chier, on peut vite devenir créatif…

WTF?! Cat Crack

Je sais pas qui du chat ou de son proprio qui a nous a produit cette petite douceur visuelle assaisonnée d’une sauce synthé épicée est le plus défoncé, mais c’est juste WTF?! et c’est cadeau!

Au Sénégal aussi, on sait faire!

Je crois qu’on a trouvé le Danny McAskill africain. Et c’est de la bombe!!!

Fat ass beach